Infolettre : Août 2016

Cher amies et amis,

DANS CE NUMÉRO :

Message de la présidente-directrice générale,

ae6f9bde-8746-4f70-8efc-d0bc96878263

C’est toujours excitant d’essayer de nouvelles choses. Bien que l’on ne puisse jamais être certain de ce qui nous attend au détour, ce n’est qu’en faisant preuve d’audace et en repoussant plus loin ses limites que l’on arrive à mesurer sa capacité réelle.

En conjuguant leurs efforts pour que ce Musée voie le jour, nos donateurs ont montré au monde entier qu’il était possible de faire des choses étonnantes – et le personnel du Musée continue à enrichir et à améliorer le contenu afin de susciter des rencontres inspirantes, de créer des liens et de s’aventurer au-delà du rôle traditionnel d’un musée.

Le Musée canadien pour les droits de la personne a été le premier au monde à utiliser une technologie d’imagerie de pointe développée par 3DphotoWorks, qui permet aux personnes malvoyantes de « voir » les images de l’exposition Au-delà du regard qui se déroule actuellement dans la galerie du niveau 1 du Musée jusqu’au 18 septembre. Cette nouvelle technologie crée des versions tridimensionnelles et tactiles de photographies, offrant une expérience très intense tant pour les personnes voyantes que malvoyantes.

Grâce à sa polyvalence, la galerie du niveau 1 accueille un grand nombre de nouvelles expositions captivantes. L’espace à ambiance contrôlée, doté de technologies de pointe, abrite les installations nécessaires pour la tenue d’expositions qui présentent une riche variété de thèmes en matière de droits de la personne, complétant et élargissant les histoires racontées dans les autres galeries du Musée. Les droits de la personne constituent un sujet d’actualité inépuisable et cet espace destiné aux expositions temporaires permet au Musée de les situer dans un contexte plus large et de proposer une expérience immersive intense et plus riche avec chaque histoire racontée.

Avec votre aide, le Musée fait œuvre de pionnier et peut se permettre d’innover. En faisant un don aujourd’hui, vous nous aidez à entretenir et à équiper la galerie du niveau 1 pour que nous puissions continuer à enrichir et à élargir le contenu lié aux droits de la personne et pour que le public puisse vivre une expérience unique en son genre dans le monde entier.

Merci de votre attention,

Diane Boyle,
CEO

Retour au sommaire

Votre don en action

Photo: CMHR / Jessica Sigurdson
Photo: CMHR / Jessica Sigurdson

L’inauguration de l’exposition « Femmes en action : Des coopératives d’artisanes qui transforment leur communauté » s’est déroulée le mois dernier. Grâce en partie à des donateurs comme vous, le Musée a pu agrandir l’exposition, réalisée au départ par le Museum of International Folk Art à Santa Fe au Nouveau-Mexique. Des membres du personnel du MCDP se sont rendus au Guatemala pour rencontrer en personne des membres de nombreuses coopératives afin de connaître leur vécu personnel. Ils ont tourné des vidéos de réalité virtuelle en immersion pour aider les visiteurs du Musée à vivre l’expérience de ces artisanes et pour faire connaître le travail en matière de droits de la personne qu’elles ont réalisé et qu’elles continueront à mener.

L’autonomisation peut entraîner des changements communautaires profonds. Partout dans le monde, des coopératives locales aident des femmes à pénétrer de nouveaux marchés, à améliorer leur niveau de vie et à transformer leur quotidien. En prenant en charge ces entreprises de collaboration et en assurant leur gestion, ces femmes trouvent des forces, s’assurent un avenir meilleur et œuvrent à faire respecter les droits de la personne.

En Inde, les membres de la Self-Employed Women’s Association (SEWA) participent à toutes les étapes des activités de la coopérative, à savoir les finances, la gestion, la formation, l’établissement des prix et le contrôle de la qualité. En s’appropriant leurs moyens de subsistance collectifs, ces femmes sont en train d’instaurer une tradition de respect pour leurs filles.

En Afrique du Sud, les membres du Mapula Embroidery Project fabriquent des courtepointes dans le but de faire mieux connaître les nombreux problèmes liés aux droits de la personne auxquels font face leurs collectivités, comme la criminalité locale, le chômage, la toxicomanie et les préjugés entourant le sida. Les profits générés par la vente de ces courtepointes sont réinvestis dans la collectivité pour aider les personnes dans le besoin.

Chacune des onze coopératives représentées dans cette exposition a remporté des succès et des victoires. Votre appui permet au Musée de monter et de proposer des expositions comme « Femmes en action » qui invitent le public à réfléchir sur la situation des droits de la personne qui prévaut de nos jours, lui permettant de mieux comprendre l’état actuel des choses dans différentes parties du monde et de célébrer les progrès que nous pouvons réaliser tous ensemble.

Retour au sommaire

Saviez vous que…

Viola_Desmond

Viola Desmond a été mise en prison pour avoir refusé de quitter une section d’une salle de cinéma de la Nouvelle-Écosse réservée aux Blancs, neuf ans après que Rosa Parks a refusé de céder son siège à bord d’un autobus?

En 1946, Viola Desmond, propriétaire d’un salon de coiffure, va au cinéma. Ne sachant pas qu’il s’agit d’une salle ségrégée, la résidente de race noire de la Nouvelle-Écosse choisit un fauteuil au parterre. Lorsqu’elle refuse de quitter sa place pour aller au balcon réservé aux personnes « de couleur », les autorités la jettent en prison.

Pour en apprendre plus sur l’histoire de Viola, voir l’alcôve « La résistance d’une femme » dans la galerie Les parcours canadiens.


Retour au sommaire

Des donateurs et donatrices qui changent les choses

La Manitoba Association of Optometrists (MAO) est l’organisme de réglementation de l’optométrie au Manitoba. Elle met l’accent sur la promotion de la santé oculaire et des examens de la vue partout dans la province.

La MAO a accordé une aide généreuse pour l’exposition Au-delà du regard qui se déroule actuellement dans la galerie du niveau 1 du Musée. Cette exposition met en lumière le travail de photographes aveugles au sens de la loi, qui proviennent de toutes les régions du monde. Cet été, la MAO a tenu son dîner annuel au Musée et ses membres ont été invités à visiter l’exposition.

Fondée il y a plus de 100 ans, la MAO figure parmi les premiers organismes de réglementation au Canada. Aujourd’hui, elle envisage un avenir prometteur à œuvrer à la promotion et à la protection de la santé oculaire pour l’ensemble de la population manitobaine.


Retour au sommaire

Au Musée

Les gens disent…

Untitled Untitled2

Regarde qui est passé nous voir!

visitMark Samuel et Kevin Sanford, deux donateurs, en compagnie de Vince et Tammy Buckley dans la galerie « Chaque geste compte »

IMG_6453Valerie Thompson, une donatrice, en compagnie de Lisa Hill à l’exposition
« Femmes en action »

CUPE Photo_May 2016
Sur la terrasse Solidarité syndicale, les représentantes régionales du Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP) (de gauche à droite) Gloria Lepine, Lori Mackay et Judy Henley, et le représentant régional Victor Elkins

Retour au sommaire

Activités

Tournoi de golf du Calgary Winnipeg Club

DSC_7718Don Jakul, président du Calgary Winnipeg Club, et Earl Barish, président de Salisbury House

A3826143-2545-4D39-B8DA-703CF06F6969Photo de l’équipe Ellis-Don

Le 8ᵉ tournoi de golf annuel de bienfaisance du Calgary Winnipeg Club, qui s’est tenu en juin, a été un immense succès encore une fois cette année, tous les billets ayant été vendus. Le tournoi a permis d’amasser plus de
330 000 $ à ce jour pour des œuvres de bienfaisance à Winnipeg, dont le Musée canadien pour les droits de la personne.

Retour au sommaire