Voici ce que le MCDP signifie pour moi

La directrice générale des Amis du Musée canadien pour les droits de la personne, Mena Gainpaulsingh

Ce travail est pour moi une affaire bien personnelle.

Je ne savais pas à quel point ce poste me toucherait de près lorsque je suis entrée pour la première fois au Musée canadien pour les droits de la personne pour mon entretien d’embauche.
À l’époque, j’étais émerveillée à l’idée de travailler dans un endroit où je serais inspirée chaque jour, entourée d’exemples du courage et de la persévérance de leaders comme Viola Desmond, Nelson Mandela et Louis Riel.

Aujourd’hui, trois ans plus tard, le Musée et des organisations du monde entier évoluent pour lutter contre le racisme et l’oppression systémiques dans leur propre fonctionnement ainsi que dans la société. Cette évolution est incroyablement importante, car lorsque je pense à l’impact du Musée sur ma famille, je suis également frappée par le fait qu’il est un exemple de son impact potentiel dans tout le pays et dans le monde.

 

En tant que mère d’un enfant biracial, je crains parfois le monde dans lequel mon fils va grandir et ce que cela pourrait lui faire. Est-ce qu’on fera des suppositions à son sujet en raison de la couleur de sa peau? Est-ce qu’il sera en sécurité, respecté et compris comme le garçon aimant qu’il est, et l’homme compatissant que je crois qu’il deviendra?

C’est pourquoi je suis si reconnaissante que nous ayons un musée national consacré à la promotion des droits de la personne, qui nous aide tous et toutes à aller au-delà de l’opposition au racisme et à devenir activement antiracistes. Nous avons besoin de ce musée pour montrer aux gens qu’il est possible de changer et d’aider les autres à changer aussi. Parce que je ne veux pas que mon enfant vive avec le même racisme systémique que celui auquel ma génération et mes parents ont été confrontés.

Soutenir et promouvoir les droits de la personne est un travail complexe et nuancé. En tant qu’organisation et en tant que pays, nous avons beaucoup à apprendre. Et à désapprendre. Mais nous avons besoin de votre aide pour poursuivre ce travail important. J’espère que vous vous joindrez à moi et à beaucoup d’autres comme vous et que vous ferez un don pour soutenir le travail essentiel du Musée. C’est peut-être le moment le plus important de promouvoir et d’élever les droits de la personne. Simplement vous rendre sur le site http://amisdumcdp.com/faites-un-don-maintenant/ et faire un don en ligne.

Je rencontre souvent des gens qui veulent être des alliés, mais qui ne savent pas trop comment procéder. C’est pourquoi je suis si reconnaissante que le Musée soit un lieu où on peut apprendre, tant en personne qu’en ligne. On peut se sentir vulnérable en posant des questions et en apprenant de nouveaux comportements. Il est encore plus difficile de désapprendre d’anciens comportements. Même si je fais ce travail depuis 20 ans, je continue d’en apprendre chaque jour sur les droits de la personne. Et c’est grâce au fait que les gens au Musée se sentent plus en sécurité pour poser les questions importantes et s’épanouir. Il est tellement important que le Musée fasse en sorte que les gens se sentent les bienvenus, afin que nous puissions les inciter à agir pour lutter contre les préjugés et la violence dont nous sommes encore témoins chaque jour.

Dans le monde entier, des camps de réfugiés massifs abritent des millions de personnes déplacées par les persécutions et les génocides. Ici, au Canada, les personnes noires, autochtones et de couleur sont confrontées à la violence et à la discrimination. Les membres de la communauté LGBTQ2+ continuent de lutter pour être traités avec respect et dignité et vivre à l’abri de la peur de la violence. Les femmes continuent de craindre pour leur sécurité et sont victimes de discrimination en raison de leur sexe, souvent dans leur propre foyer.

Ce n’est pas l’héritage que je veux laisser à mon enfant ou aux générations futures. Je veux que mon fils grandisse dans un monde où il se sent en sécurité, où il pourra vivre en paix, où il sera, selon les célèbres mots de Martin Luther King, Jr, « jugé non pas par la couleur de sa peau, mais par le contenu de son caractère ».

Nous devons en faire plus MAINTENANT pour créer cet avenir.

Le Musée fait partie de la solution : il célèbre les figures emblématiques qui ont fait bouger les choses et il inspire la prochaine génération de Viola Desmonds, Nelson Mandelas et Louis Riels à prendre position pour les droits de la personne.

C’est une période tumultueuse. On nous a donné de bonnes raisons de penser que nos droits de la personne sont fragiles, ou à débattre. C’est dans des moments comme celui-ci, où nous nous sentons tous et toutes un peu moins en sécurité, que le monde a le plus besoin du Musée et de son message selon lequel les droits de la personne sont toujours essentiels. Il faut nous rappeler à la fois le chemin parcouru et le chemin qu’il nous reste à parcourir. Le monde a besoin d’une lueur d’espoir, d’histoires sur la façon de surmonter de grandes difficultés, et d’un rappel que « le mal triomphe là où les bonnes gens ne font rien ».

Joignez-vous à moi et à d’autres bonnes gens et faites un don dès aujourd’hui pour aider à construire un monde plus aimable, plus sûr et plus pacifique dans lequel mon enfant – et les enfants de tout le monde – pourront grandir.

Bien cordialement,


La directrice générale des Amis du Musée canadien pour les droits de la personne,
Mena Gainpaulsingh

P.-S. En tant que mère d’un fils biracial, je m’inquiète tous les jours de la façon dont il sera traité – s’il recevra le respect qu’il mérite. En tant que Canadienne et femme de couleur, je m’inquiète également de la façon dont nos communautés et notre monde vont évoluer dans cette tourmente sans précédent. Mais je sais ceci : pour s’en sortir, nous avons besoin de lueurs d’espoir et d’exemples de ce qui peut arriver lorsque nous travaillons ensemble. C’est pourquoi je vous demande de soutenir le Musée canadien pour les droits de la personne. Comme Canadiens et Canadiennes, nous devons travailler ensemble pour résister au racisme et à la discrimination – en nous-mêmes, dans nos organisations et dans nos communautés. Nous devons lutter encore plus fort pour un avenir meilleur lorsque nous sommes confrontés aux immenses défis de notre présent orageux. Grâce au Musée, nous pouvons vraiment contribuer à changer les choses, pour mon enfant et pour le vôtre. Merci de faire un don dès aujourd’hui. Vous pouvez envoyer un chèque dans l’enveloppe préadressée ci-jointe ou simplement vous rendre sur le site http://amisdumcdp.com/faites-un-don-maintenant/ et faire un don en ligne.