Plus d’un million de personnes au Canada touchées par une ressource innovante qui révèle des vérités sur les pensionnats

Chaque objet intégré à la Couverture des témoins raconte une histoire.

Une figurine d’ange brisée. Une chaussure d’enfant usée. Un bol « à bouillie » en plastique jaune.

Ces trois objets ont été soigneusement récupérés sur des sites d’anciens pensionnats. Tous les trois, et des centaines d’autres, rappellent des histoires qui ne doivent pas être oubliées.

Et grâce à un partenariat innovant, ces histoires sont rendues accessibles pour que tout le monde puisse en témoigner et en tirer des enseignements.

Lancé en septembre 2022, le site CouvertureDesTemoins.ca est une ressource interactive en ligne qui permet à chaque personne d’explorer les objets et les récits contenus dans la Couverture des témoins. En quelques clics, les internautes peuvent en apprendre davantage sur les objets et explorer certaines des histoires qu’ils véhiculent.

Une chaussure d’enfant, l’un des 880 objets composant la Couverture des témoins, est mis en relief sur le site CouvertureDesTemoins.ca.

L’expérience est accompagnée de témoignages vidéo de survivant·e·s qui racontent leur expérience dans le système des pensionnats.

Une à une, les histoires révèlent des expériences vécues à diverses époques et en divers lieux. Ensemble, les 880 objets et témoignages nous racontent la vaste histoire des pensionnats qui ont existé dans tout le pays pendant plus de cent ans.

Grâce à un partenariat d’un million de dollars avec TELUS, cette ressource met les histoires à la disposition de tout le monde, quel que soit l’âge des gens ou leurs connaissances préalables du système des pensionnats. La plateforme comprend également un guide pour aider les pédagogues à utiliser cette ressource en classe.

La Couverture des témoins

Cette ressource en ligne innovante est une reproduction numérique et une extension de la Couverture des témoins, une œuvre d’art à grande échelle créée par le maître sculpteur, artiste, cinéaste, auteur et mentor autochtone Carey Newman (Hayalthkin’geme).

Inspirée d’une courtepointe, cette œuvre dotée d’une armature en cèdre est composée de centaines d’objets recueillis sur des sites d’anciens pensionnats et auprès de survivant·e·s, d’Églises, de gouvernements et de sites culturels partout au Canada. Chaque objet raconte une histoire de perte, de force, de résilience ou de fierté.

Des personnes découvrent avec émotion les nombreuses histoires contenues dans la Couverture des témoins, créée par Carey Newman (Hayalthkin’geme). Photo : MCDP, Jessica Sigurdson

La structure sert de monument national pour reconnaître les atrocités de l’époque des pensionnats indiens, rendre honneur aux enfants et symboliser les efforts continus de réconciliation.

La Couverture des témoins a touché d’innombrables vies pendant son séjour au Musée canadien pour les droits de la personne, ainsi que dans les nombreux endroits où elle a été exposée ailleurs au Canada. Elle fait également l’objet d’un livre et d’un documentaire.

Mais pour toucher encore plus de monde, il était temps de numériser les histoires.

L’extension de la Couverture des témoins était naturellement la prochaine étape : elle permettait de rendre les histoires plus accessibles et offrait une occasion unique d’intégrer les voix des survivant·e·s et d’ajouter un contexte supplémentaire aux objets.

Pour mener à bien ce projet monumental, un partenariat s’imposait.

Collaborer d’une bonne façon

Comme tout travail de préservation et de transmission d’histoires de violations des droits de la personne, ce projet devait être abordé avec respect et considération.

Heureusement, le Musée et l’artiste avaient déjà conclu un accord d’intendance unique pour co-gérer l’œuvre. Cet accord stipule que le Musée prendra soin physiquement et spirituellement de la Couverture des témoins, honorera les histoires qu’elle porte et agira dans le meilleur intérêt de l’œuvre d’art elle-même.

Skylar Wall, stagiaire en conservation de Mniwakan Oyate (Nation dakota de Spirit Lake), nettoie un panneau de la Couverture des témoins. Photo : MCDP, Aaron Cohen

Les principes énoncés dans cet accord ont permis d’élaborer une approche respectueuse de la numérisation de la Couverture des témoins.  Mais pour ce projet, le partenariat s’est élargi pour inclure une entreprise nationale de télécommunications et de technologie.

« À TELUS, nous sommes résolus à mettre notre technologie de pointe au service du bien », déclare Jill Schnarr, chef de l’innovation sociale, des communications et de l’image de marque à TELUS.

« Nous sommes incroyablement fiers de nous être associés à Carey Newman et au Musée canadien pour les droits de la personne afin de numériser, de promouvoir et de distribuer la Couverture des témoins numérique, et de soutenir son amplification robuste dans les écoles de tout le pays. »

Ce partenariat comprend un engagement de leadership d’un million de dollars de la part de TELUS et de la Fondation TELUS pour un futur meilleur, ainsi qu’un don de 100 000 $ de la part de la Fondation de la famille Entwistle. Il comprend également un soutien à la diffusion de la ressource à grande échelle.

TELUS a aidé à partager CouvertureDesTemoins.ca de plusieurs façons, notamment en mettant en évidence la ressource dans ses magasins de détail partout au pays dans les jours précédant la Journée nationale pour la vérité et la réconciliation.

Toucher des vies dans tout le pays

Ce partenariat a déjà donné des résultats incroyables. Plus d’un million de personnes, et ce chiffre ne cesse de croître, ont pris connaissance des histoires contenues dans la Couverture des témoins.

« Nous célébrons notre première étape, c’est-à-dire d’atteindre ensemble plus d’un million de personnes, dont plus de 700 000 enseignant·e·s et élèves. Nous sommes donc sur la bonne voie pour réaliser notre mission, qui est de veiller à ce que la Couverture des témoins numérique laisse une impression durable percutante sur chaque personne au Canada », déclare Jill Schnarr.

« Plus important encore, nous contribuons à créer un meilleur avenir pour nos enfants et à faire en sorte que tous les enfants comprennent notre histoire commune. »

Sur la base des efforts déployés jusqu’à présent, les objectifs futurs du partenariat sont d’atteindre encore plus de personnes et d’étendre les capacités technologiques de la ressource.

Mais ce qui ne changera pas, c’est le respect et l’engagement à l’égard de l’objectif tissé dans le partenariat.

« Alors que nous élargissons les plateformes technologiques et la portée globale du projet, un aspect qui me touche est la façon dont TELUS accepte notre responsabilité collective d’gir dans le meilleur intérêt de la Couverture des témoins, un principe fondamental de notre partenariat », déclare Carey Newman (Hayalthkin’geme).

« Cet esprit d’engagement, où le travail est guidé par les perspectives culturelles de mes ancêtres et les soutient, est au cœur même de ce que signifie la réconciliation. »

Ce projet a été rendu possible par TELUS, la Fondation TELUS pour un futur meilleur et la Fondation de la famille Entwistle. TELUS a également assuré une promotion inestimable de cette ressource partout au Canada – merci!